Le fusil à purin d’orties

Canon à purin d'orties

Canon ou plutôt mortier

Le projet de fusil à purin d’orties entre dans la lignée d’objets de résistance produits par Art-Act. Mortier plutôt que canon d’ailleurs, cet assemblage invraisemblable de tuyaux en pvc haute pression et assortis d’une électrovanne automatique permet d’enfourner des ballons remplis de purin et les propulser à plusieurs dizaines de mètres ans une direction voulue.

En avril 2009, dans le cadre d’un projet de loi sur l’eau faisant état des usages de “préparations naturelles issues de fabrication artisanales”, un arrêté a été pris pour interdire la vente de purin d’orties. Ce geste émanant des autorités étatiques et certainement appuyé par des lobbys industriels, avait pour visée l’interdiction de production et vente de purin d’orties par tout individu lambda. Rappelons que sa recette est tout aussi simple qu’ancienne et dont les vertus sont nombreuses. Produit naturel issu de la fermentation de feuilles d’orties dans de l’eau, le purin d’orties est à la fois un activateur de compost, un puissant insecticide, fongicide ainsi qu’un engrais hors-normes.

Par cette interdiction, on peut en déduire plusieurs finalités. D’abord, resserer les canaux de production d’engrais pour installer un monopole, accroître les dépendances, refuser la capacité d’autonomie des citoyens, restreindre leurs libertés. A défaut, déplorer la bureaucratie administrative englobant sans discernement des mesures touchant à des ressources communes et universelles.

L’envie de concevoir cet objet émane d’un constat. Lors de manifestations, le ton monte souvent entre les forces de l’ordre et les manifestants. Il n’est pas rare d’assister malheureusement à des débordements de violence, des écarts. Nous considérons que chaque citoyen doit pouvoir, à son niveau, se défendre, résister ou riposter lorsqu’il subit injustement les effets d’un pouvoir dominant et liberticide. Tout en respectant l’intégrité physique et morale d’autrui, le fusil à purin d’orties – une arme non léthale – est calqué sur un modèle de fusil à eau à pression. A l’instar des jouets utilisés par les enfants, le fusil aurait en réservoir des dilutions de purin d’orties, caractérisées par une odeur tenace et puissante d’excréments, du fait de la macération et fermentation.

En se défendant à l’aide de fusils et mortiers à purin à orties, les manifestants pourront de façon très concrète marquer leur refus mais aussi par un biais symbolique. L’ortie comme symbole du refus, de la résistance. Les mauvaises herbes auraient alors non seulement une fonction avérée mais aussi une capacité à dérouter les flux de pouvoirs élémentaires.

1 kg d’orties fraîches ;
10 litres d’eau ;
Préparation

Hacher les orties de façon grossière à l’aide d’un couteau tranchant ;

Mettre les orties dans un grand récipient en bois ou en plastique ;

Ajouter l’eau ;

Couvrir le récipient ;

Mélanger chaque jour tant que de petites bulles sont présentes (signe de fermentation active) soit pendant environ deux semaines. Le temps peut être réduit de moitié en cas de temps particulièrement chaud ;

L’absence de bulle témoigne de la fin du processus de fermentation, il est alors temps de filtrer pour pouvoir conserver le produit plus longtemps ;

Recycler les parties contenus dans le filtre comme activateur de compost.

Conserver le liquide filtré dans des récipients opaques en verre ou en plastique, au frais.

Comment utiliser le purin d’ortie ?

Attention ! Le produit que vous avez préparé est très concentré : avant de l’utiliser il faut le diluer à raison de 2 volumes pour 10 (2 litres de purin pour 10 litres d’eau par exemple).
Le purin d’ortie peut être utilisé en tant qu’engrais car il contient de l’azote en grande quantité et de nombreux minéraux. On l’utilise principalement au printemps pour soutenir le départ de la végétation.

Attention, ce purin est à utiliser avec parcimonie sur les plantes à fleurs car il favorise la croissance des feuilles.
Pour une utilisation préventive contre les insectes et autres parasites, le purin s’utilise en pulvérisations directes sur et sous le feuillage, il sera alors dilué dans les proportions 1/10.

Le purin d’ortie est aussi très efficace contre certaines maladies cryptogamiques, en pulvérisation autour du pied des plantes à risque.
Enfin, c’est un très bon activateur de compost, dans ce cas il n’a pas besoin d’être filtré ni dilué.
source : http://www.aujardin.info/fiches/purinortie.php