Viridis, la ferme à spiruline

Viridis, la ferme à spiruline

Après deux années de recherche et de développement, après le prototype réalisé en décembre 2012 et le récent Viridarium, Sandra et Gaspard Bébié-Valérian ont finalisé Viridis, la ferme à spiruline. Viridis, c’est à la fois un jeu-vidéo, une ferme à spiruline et une installation.

Viridis constitue une expérience de jeu unique mêlant aventure, survie, et gestion communautaire d’une exploitation réelle de spiruline. A travers le jeu-vidéo, la communauté constituée peut directement influer et interagir avec une vraie exploitation de spiruline, encadrée par les artistes mêmes. Viridis situe son action situe dans un monde post-apocalyptique au sein duquel les générations rescapées doivent leur survie au « contre-poison vert », la spiruline.

Le joueur incarne un « enfant du monde de l’après » dont la mission est d’implanter une nouvelle ferme pour une colonie future. Il doit ainsi partir en exploration, récupérer des matériaux, les assembler et les réemployer afin de créer les conditions de production de la spiruline.

En participant au jeu, le joueur accède à la gestion communautaire d’une ferme réelle de production de spiruline, une micro-algue reconnue pour ses bénéfices nutritionnels et utilisée dans des contextes d’actions humanitaires. Cette ferme se situe dans les Cévennes méridionales. Elle est actuellement constituée d’une serre abritant un bassin où est cultivée la spiruline, elle fonctionne grâce à l’énergie solaire et est munie de capteurs permettant de suivre l’évolution et la bonne santé de la production.

De l’entretien à la récolte, en passant par les améliorations techniques ou énergétiques, et enfin son extension, c’est un cheminement et une expérience communautaire qui est proposée collectivement aux joueurs dans Viridis. Ces derniers au fur et à mesure de leurs déambulations dans le jeu et de leur avancement, collectent des points qui leur permettent d’investir dans des actions réelles précises ou même des objets nécessaires au bon suivi de la ferme. Grâce aux points acquis dans le jeu, chacun participe aux tâches quotidiennes, vote aux référendums qui décident de la marche à suivre de l’exploitation et interagit avec les fermiers.

Si le jeu reste accessible sur internet, pour autant le projet s’est situé sur une période limitée dans le temps. Effectivement, le bon développement de la spiruline dépend du soleil et de la chaleur, ce qui explique que le projet dans son interconnection avec la vraie ferme a eu lieu du mois de juin à octobre.

Désormais la spiruline est en hibernation. Ceci n’exclut pas pour autant de présenter la spiruline en bioréacteurs dans le cas d’installations intérieures ou déclinée comme c’est le cas avec le Crassier.

Pour jouer et accéder au projet, une seule adresse :

www.viridis.guru

Même si Viridis est une expérience qui se joue depuis internet, pour autant, nous nous sommes posés la question de comment exposer la spiruline dans un contexte spécifique type galerie, musée, festival. Ainsi, nous avons développé une installation qui rassemble plusieurs éléments propres à Viridis et en reconstitue dans l’espace une scénographie spécifique. Voici une galerie d’images représentant l’installation Viridis, faite dans le cadre du festival Gamerz 2014.

Le teaser

L’introduction

La récolte de la spiruline, pressage

Investissement des points dans la vraie ferme, explicatif

Accès au laboratoire, tutoriel

Viridis, la conclusion

Viridis est un projet des artistes Sandra & Gaspard Bébié-Valérian aka Art-Act, produit par Oudeis, association pour les arts numériques, électroniques et médiatiques, cofinancé par l’Union européenne dans le cadre du FEDER, la DRAC Languedoc-Roussillon et la Région Languedoc-Roussillon dans le cadre du Fond de soutien à la création numérique.

Avec le soutien du Conseil général du Gard et de la ville du Vigan.

Une coproduction AADN, avec le soutien de la Région Rhône-Alpes et la participation du DICRéAM.
Une coproduction Labomédia, avec le soutien de La Chartreuse, centre national des écritures du spectacle.

Avec la contribution de Events For Game, Hexagence, The Artchemists, Let’s Motiv et MCD.

Sandra & Gaspard Bébié-Valérian aka Art-Act, artistes : idée originale, prises de vue, images, textes, sons et musique
Thibaut Trampont, Events for Games : gamedesign et diffusion
Hexagence, Christophe et Sylvie Couprie : développement
Julia Delcambre : webdesign, datavisualisation
Micah Parker : graphisme
Manuel Fadat : acteur, voix, musique et complice